Sécurité > Plan Communal de Sauvegarde (PCS)

Plan Communal de Sauvegarde (PCS)

JPEG - 56.4 ko
Présentation du PCS 23/01/2012

L’article 13 de la loi n°2004-811 du 13 août 2004 de modernisation de la sécurité civile a créé le PCS. Depuis, il n’a pas été réalisé sur le territoire communal pourtant concerné principalement par le transport de matières dangereuses par la RN102 et par les risques d’inondation.
Cette obligation, qui est faite aux communes, permet aux Maires d’assumer leur rôle d’acteur majeur de la gestion d’un évènement de sécurité civile.

Ce PCS s’intègre dans l’organisation générale des secours. Il forme avec les plans ORSEC, une nouvelle chaîne complète et cohérente de gestion des évènements portant atteinte aux populations, aux biens et à l’environnement. Organisant la réponse de proximité en prenant en compte l’accompagnement et le soutien aux populations ainsi que l’appui aux services de secours, le PCS est le maillon local de l’organisation de la sécurité civile.

Celle-ci s’organise autour de deux types de missions. Les missions de sauvegarde et les missions de secours. La mission de secours à la population consiste à protéger, soigner, relever, médicaliser dans le cadre de secours d’urgence ou /et de plan ORSEC, plan rouge, plan de secours spécialisés. Cette mission de secours n’est pas de la responsabilité du Maire mais de la sécurité civile de l’Etat. Seule la mission de sauvegarde de la population est de la responsabilité communale. Elle consiste à informer, alerter, évacuer, héberger, ravitailler, assister les personnes en danger.

L’actualité montre qu’aucune commune n’est à l’abri de situation déstabilisante nécessitant une réaction rapide face aux phénomènes climatiques extrêmes, aux perturbations de la vie collective (interruption durable de l’alimentation de l’eau potable) et aux accidents graves de toutes nature. C’est pourquoi, avec l’aide de la société GERISK, le Maire a chargé la commission communale de sécurité de préparer ce PCS qui a débuté le 22 septembre 2011 (triste anniversaire.de la crue de 22.9.1992). Le PCS sera donc un outil pour le Maire dans son rôle d’acteur majeur de la gestion d’un évènement de sécurité civile.

Le PCS est opérationnel depuis 2012 et les St Didiérois ont été invités à sa présentation à la salle polyvalente. Chaque foyer a été destinataire également du DICRIM (Document d’Information Communal sur les Risques Majeurs).

Cliquez sur DICRIM